#TENDANCE : Les Journées Européennes des Fondations : les prémices d’un réseau international de la philanthropie

logo journées des fondations.jpg

Le 1er octobre prochain, 20 pays européens mettront à l’honneur l’action philanthropique de leur société civile. Portée depuis 2013 par le Donors and Foundations Network in Europe (DAFNE), réseau informel de fondations et donateurs européens, la Journée Européenne des Fondations joue le rôle de plate-forme d’échange pour attirer l’attention du public non seulement sur les missions et les actions d’intérêt général menées par de grands organismes à but non lucratif, mais aussi sur les donateurs et leur capacité à s’engager. Par le truchement de relais nationaux, comme le Centre Français des Fondations entré en 2015 dans la danse, le Conseil des Fondations Finlandaises, ou l’Association Espagnole des Fondations, toutes les fondations européennes, distributives ou opérationnelles sont invitées à prendre le devant de la scène. Expositions, rencontres entre experts, fêtes, lectures, dédicaces, visites, attributions de prix, journées portes ouvertes…chacun agira à sa guise pour pallier au manque de visibilité des fondations et leur action.

En France, une matinée de débats sur la reconnaissance des métiers et compétences et la professionnalisation au sein des fondations se tiendra le 30 septembre à la Fondation Maison des Sciences de l'Homme à Paris. Parallèlement, un site internet participatif donne de la visibilité aux fondations désireuses de participer à l’aventure.

Cette initiative rappelle en creux la bataille de longue haleine pour la création d’un statut unique de la fondation européenne qui toucherait quelques 120 000 fondations d’utilité publique. Si en juillet 2013, le Parlement européen se prononçait, avec une large majorité, en sa faveur, cette proposition doit encore être adoptée à l'unanimité par le Conseil de l'Union européenne. Pour l’heure rien de nouveau à l’Ouest malgré les courriers du Centre Français des Fondations.

www.journee-des-fondations.fr